Voici quelques règles pour mieux respecter ses voisins.

Les bruits de voisinage agissent de façon négative, tant sur l’environnement que sur l’individu. C’est un facteur de stress qui peut avoir de graves répercussions sur la santé. De jour comme de nuit, la tranquillité est un droit reconnu à chacun. Respecter celle des autres est un devoir pour tous.

Les activités bruyantes, effectuées par des particuliers, telles que la rénovation, le bricolage et le jardinage, réalisées à l’aide d’outils ou d’appareils tels que les tondeuses à gazon, tronçonneuses, perceuses, raboteuses, scies mécaniques, bétonnières, compresseurs à air ou haute pression, etc…, susceptibles de causer une gêne pour le voisinage ne peuvent être effectuées, sauf intervention urgente, à l’extérieur ou à l’intérieur des bâtiments que :

  • les jours ouvrables de 8 H 30 à 12  H 00 et de 14 H 00 à 20 H 00 ;
  • les samedis de 9 H 00 à 12 H 00 et de 14 H 30 à 19 H 00 ;
  • les dimanches et jours fériés de 10 H 00 à 12 H 00.

Les propriétaires d’animaux ou les personnes en ayant la garde sont tenus de prendre toutes mesures propres à préserver la tranquillité du voisinage et, en particulier, de faire en sorte que ces animaux ne soient pas sources de nuisances sonores, et ceci de jour comme de nuit.

En particulier, les propriétaires de chiens doivent éviter que ceux-ci n’aboient de façon répétée ou intempestive. Les conditions de détention de ces animaux et la localisation de leur lieu d’attache ou d’évolution doivent être adaptées en conséquence. Tout dispositif (collier, boîtier, etc…) dissuadant les animaux de faire du bruit de manière fréquente doit, le cas échéant, être employé.